allaiter-en-été

5 minutes de lecture

Allaiter en été : nos conseils

Les journées rallongent, le soleil brille de plus en plus, les températures augmentent… Tous les signes que la saison estivale est enfin là ! Mais les pics de chaleur peuvent vite devenir problématiques pour la mère qui allaite. Bébé est-il assez hydraté ? Comment gérer les tétées lors de journées de canicule ? Découvrez nos conseils pour qu’allaiter en été ne deviennent pas une “corvée”.

1. L’hydratation : la clé pour allaiter l’été

- Pour la mère

Lorsqu’une femme allaite, son corps a besoin d’environ 30% d’eau en plus qu’à la normale afin de compenser la perte d’eau qui passe dans le lait maternel. Alors vous imaginez bien à quel point l’hydratation est importante pendant l’été. Il est conseillé de boire entre 2 et 3 litres d’eau par jour et n’hésitez pas à varier les sources d’hydratation pour plus de plaisir : thé, tisanes, fruits et légumes riches en eau (pastèque, concombre…). Il existe d’ailleurs des tisanes qui favorisent la lactation à base de fenouil ou d’ortie par exemple, qui aide aussi à redonner de l’énergie à la nouvelle maman, car cette plante est réputée être un puissant tonifiant.

- Pour le bébé

Contrairement à ce que l’on peut imaginer, donner de l’eau à un bébé allaité exclusivement n’est absolument pas la solution à adopter par temps de forte chaleur. En effet, le lait maternel est composé à plus de 85% d’eau et suffit amplement à hydrater votre enfant. En plus de ça, le lait maternel s’adapte : en début de tétée, il est plus aqueux, plus léger et rempli de sels minéraux. 

Alors même si vous avez envie de bien faire et qu’on vous rabâche qu’il faut donner de l’eau à bébé, c’est NON lorsqu’il est allaité exclusivement avant ses 6 mois. Pourquoi ? Donner de l’eau à un bébé allaité peut avoir un impact négatif sur son développement. En effet, l’eau ne contient aucune valeur nutritionnelle et lui en donner pourrait remplir son estomac et lui faire sauter une tétée. De cette façon, le bébé n’aura pas bénéficié de l’apport nutritionnel contenu dans le lait maternel. De plus, se sentant repu avec l’eau, votre enfant pourrait moins demander le sein ce qui pourrait petit à petit influencer négativement sa prise de poids.

 

Lorsque bébé a plus de 6 mois et a commencé sa diversification, l’eau devient un élément de diversification et peut donc être ajouté à son alimentation, toujours en complément des tétées.

allaiter-en-été

2. Changez le rythme des tétées en été pour s’adapter

Pour répondre aux besoins de bébé, il est important de lui proposer le sein autant que nécessaire. Avec les fortes chaleurs, il est possible que le rythme des tétées change du tout au tout. Votre enfant va demander beaucoup plus de tétées pour s’hydrater régulièrement mais probablement de façon plus courte, pour soulager la soif. Il n’y a aucune inquiétude à avoir si vos habitudes changent, il suffit de s’adapter à lui.

*photo en collaboration avec Kaldo

allaiter-en-été

3. Restez au frais

Lorsque les températures grimpent, privilégiez les lieux à l’ombre et au frais pour allaiter plus confortablement et tant que faire se peut, évitez de sortir lors des heures les plus chaudes de la journée. On n’oublie pas de laisser les fenêtres et volets fermés la journée pour éviter que la chaleur ne rentre et on aère la nuit lorsque le mercure baisse. N’hésitez pas à abuser d’un brumisateur d’eau thermale ou d’un gant mouillé pour rafraîchir votre visage, votre décolleté ou vos jambes.


Attention danger ! Une fausse bonne idée : mettre un lange sur la poussette. Cela ne permet pas de protéger les bébés en cas de forte chaleur, c’est même l’effet inverse qui se produit car l’air ne circule plus.  L’effet étuve fait grimper dangereusement la température à l’intérieur de la poussette comme le montre cette expérience.

4. Habillez-vous léger, idem pour bébé

Pour rester au frais, privilégiez des matières naturelles et respirantes comme le coton, le lin ou encore le chanvre. Optez pour des hauts ou des robes amples et adaptés à l’allaitement avec des ouvertures pratiques pour allaiter sans difficulté (You & Milk ou Tajine Banane pour les plus connus).

Du côté de bébé, on n’hésite pas à le laisser en body ou en couche pour lui permettre de respirer un peu. Évidemment, on n’oublie pas la crème solaire, chapeau et lunettes de soleil.

* photo You & Milk

allaiter-en-été

5. Surveillez l’hydratation de bébé

Enfin il est très important de s’assurer que bébé reste hydraté toute la journée. Ces signes permettent de déceler une déshydratation et doivent vous alerter  :

 

  • Les couches de bébé sont peu mouillées et son urine est foncée
  • Bébé fait moins pipi que d’habitude 
  • Il a des cernes et des difficultés à se réveiller
  • Il a des diarrhées ou des vomissements

Ces articles peuvent vous intéresser

Allaiter en été : nos conseils