quatrieme-trimestre-de-grossesse

5 minutes de lecture

L’importance du 4ème trimestre, qu’est-ce que c’est ?

Si pendant les 9 mois de grossesse la future maman est très suivie et entourée, les 3 mois suivants l’accouchement sont parfois “oubliés”. Pourtant ce quatrième trimestre post-partum est tout aussi important avec l’ensemble des transitions que s’apprêtent à vivre la mère et l’enfant. On vous dit tout sur le quatrième trimestre de grossesse !

1. Le 4ème trimestre de grossesse, qu’est-ce que c’est ?

Le concept du 4ème trimestre de grossesse, appelé aussi “continuum”, a été développé par la psychothérapeute américaine Jean Liedoff en 1975. D’après elle, les 3 mois suivants la naissance de l’enfant sont une période de transition et de changements à la fois physiologiques et psychologiques pour la mère et son bébé, il est alors important de l’appréhender au mieux pour que cela se passe bien. Pour mettre au monde un enfant “réellement”, il faudrait alors non pas trois trimestres mais quatre trimestres, le dernier à l’extérieur du ventre de la maman.

 

Durant toute la grossesse, le corps de la femme évolue et se transforme pour former un nouvel être, rien que ça 😉 La future maman ne fait qu’un avec son bébé : elle dort avec lui, mange avec lui, respire avec lui… Voilà pourquoi à la naissance la séparation ne doit pas être trop brutale pour permettre au bébé et à la maman de s’adapter à cette nouvelle vie. Le quatrième trimestre est donc particulièrement important et consiste à maintenir cette proximité entre la mère et son enfant.

2. L’importance du 4ème trimestre chez le bébé

Après avoir été dans son cocon pendant 9 mois, le bébé vit un véritable bouleversement à la naissance et l’adaptation à ce nouveau monde doit se faire en douceur pour son bien-être. En effet, le docteur Harvey Karp qualifie le bébé humain “comme le plus immature des mammifères à la naissance” d’un point de vue neurologique alors on comprend pourquoi il est nécessaire de lui créer un environnement sécurisant, similaire à ce qu’il vivait in-utero. Cela passe par la proximité physique avec la mère : portage en écharpe, peau à peau, cododo, allaitement à la demande… Plus bébé sera en contact et proche de sa maman durant ses 12 premières semaines, mieux il sera.

 

Dans l’ouvrage “Le concept du continuum : à la recherche du bonheur perdu”, Jean Liedoff explique avoir étudié les tribus amazoniennes Yekwanas et Sanemas et se fonde sur ces recherches pour montrer l’importance du 4ème trimestre de grossesse. Dans ces tribus, les jeunes mères sont constamment à l’écoute de leur bébé et de leur instinct maternel : elles les portent, les nourrissent au sein dès que les nourrissons le réclament… Elles les rassurent et leur donnent confiance afin que les nouveaux-nés puissent ensuite découvrir le monde paisiblement et librement.

 

C’est sur cette théorie que le continuum se base : si l’enfant est suffisamment entouré par sa mère, il s’éloignera ensuite de lui-même sans frustration découvrir ce qui l’entoure.

3. L’importance du 4ème trimestre chez la mère

Ces 12 semaines suivant l’accouchement sont marquantes pour le nouveau-né mais le sont encore plus pour la jeune mère qui doit faire face à différents changements.

Son corps qui a travaillé pendant 9 mois pour concevoir ce nouvel être ne redevient pas comme avant immédiatement, l’utérus reprend sa place petit à petit, le périnée est affaibli, la fatigue est encore très présente, les émotions sont décuplées (que ce soit positives ou négatives)… Autant d’événements que la jeune mère doit apprendre à accepter. En effet, on a toutes déjà vu une photo dans un magazine ou sur les réseaux sociaux d’une jeune-mère ayant le ventre plat quelques jours seulement après l’accouchement et qui a déjà repris ses habitudes. Pourtant c’est loin d’être la réalité et il est important que la mère accepte ce changement. Se remettre physiquement d’un accouchement prend du temps et c’est normal !

 

La jeune-mère ne doit surtout pas culpabiliser ou se sentir incompétente si elle est fatiguée ou si elle sent qu’elle a besoin d’aide. Apprendre ce nouveau rôle de mère est loin d’être de tout repos : ne dit-on pas qu’il faut tout un village pour élever un enfant ? Cette expression peut faire sourire mais elle est loin d’être stupide : elle rappelle que dans les sociétés non occidentales, les mères sont très entourées avant et après l’arrivée de l’enfant. Dans les pays occidentaux, malheureusement la maman se retrouve très souvent isolée à la maison, le conjoint repartant travailler rapidement.

4. Quelles initiatives pour soutenir les mamans et les aider à mieux vivre le post-partum ?

Partant du constat que trop souvent les mamans ne sont pas bien accompagnées lors des mois qui suivent la naissance de leur enfant, des projets ont vu le jour afin de lutter plus efficacement contre la dépression post-partum et venir en aide aux nouvelles mères.

 

En voici quelques uns qui nous semblent intéressantes :

– Depuis le 1er juillet 2022, la sécurité sociale en France a mis en place un entretien post-natal obligatoire. Il s’effectue entre la 4ème et la 8ème semaine qui suit l’accouchement par un medecin ou une sage-femme. Utile quand on sait que le baby blues concerne 50 à 80 % des femmes qui accouchent et que 10 à 20 % des mères ont une dépression post-partum.

 

– L’application May

 

L’application May est une plateforme d’accompagnement pour les jeunes parents où vous trouverez des conseils rédigés par des professionnels de santé adaptés à plein de situations différentes (de la grossesse aux premiers jours d’école de votre enfant). Vous avez également un accès à une messagerie où vous pouvez poser des questions à des professionnels de santé 7/7 de 8h à 22h. Une application très rassurante pour des jeunes parents en “formation” 😉

 

Découvrez-la ici.

 

  • Le site d’aide à domicile OH MAMA CARE

 

OH MAMA CARE propose un service d’aide à domicile postnatal très complet avec un accompagnement sur-mesure adapté aux besoins de la jeune maman. Conseils personnalisés, soutien émotionnel, entretien de la maison, organisation du quotidien, courses d’appoint, préparation des repas… Une accompagnante vous sera désignée et sera présente dès que vous en aurez besoin.


Découvrez-le ici.

Si vous êtes enceinte, retenez que les 3 premiers mois de post-partum sont très marquants pour la future mère et son enfant et qu’il est important d’écouter son instinct, de se faire confiance et d’accepter les différents changements physiologiques et psychologiques par lesquels vous allez passer. Vous pouvez aussi vous faire accompagner par votre sage-femme, une consultante en lactation ou une doula pour mieux appréhender ces premiers mois de vie en famille.

 

Crédits photos : Laura Boil Photography

L’importance du 4ème trimestre, qu’est-ce que c’est ?
allaitement mumade

Les produits d'allaitement Mumade

Découvrez nos coussins d’allaitement et nos accessoires pour allaiter facilement

guide allaitement

Téléchargez gratuitement notre guide pour un allaitement serein

On vous offre 28 pages qui vont vous permettre de préparer et mieux vivre votre allaitement, avec des conseils clairs et des témoignages de mamans et d’experts.

Ces articles peuvent vous intéresser

Et si vous sauvegardiez votre panier avant de partir ?

Saisissez vos coordonnées ci-dessous pour enregistrer votre panier d’achat pour plus tard. Et qui sait, peut-être que nous vous enverrons même un doux code de remise :)

mumade-van