5 minutes de lecture

Allaiter après une césarienne, comment faire ?

Césarienne d’urgence ou césarienne programmée, une chose est sûre, ce n’est probablement pas l’accouchement que vous aviez imaginé. Si vous avez le projet d’allaiter, il se peut que cela complique un petit peu la donne, et même qu’on essaye de vous décourager à l’avance. Dans cet article, on vous explique tout et surtout on vous aide à ne pas abandonner votre projet. A la fin de l’article, Lucie, la fondatrice, nous donnera son témoignage. 

1 - Pourquoi est-ce souvent plus difficile de démarrer l’allaitement après une césarienne ?

Dans le cas d’un accouchement par voie basse, si le bébé ne nécessite pas de soins particuliers, la tétée d’accueil a lieu dans les minutes qui suivent la naissance, ainsi l’allaitement commence immédiatement. ( Même si la montée de lait n’a pas encore eu lieu ). 

Dans le cas d’une césarienne à l’inverse, la maman doit faire un passage en salle de réveil, qui peut durer d’une vingtaine de minutes à quelques heures,  laps de temps, pendant lequel, elle est séparée de son bébé.. En conséquence, la tétée d’accueil est décalée et survient plus tard. En réalité, même si vous ne pourrez pas vivre le moment magique où bébé rampe jusqu’à votre sein, cela ne change pas grand chose à partir du moment où vous mettez bébé au sein dès qu’on vous l’apporte et que vous privilégiez le plus possible le peau à peau. Car quelque soit votre accouchement, à ce stade, vous produisez du colostrum, un véritable or en barre pour votre bébé. En effet, le colostrum est produit dès le 3e trimestre de la grossesse et il a de nombreux bienfaits car il est riche en protéines et en nutriments. 

 

Cependant, la césarienne implique d’autres conséquences dans les jours qui suivent la naissance.

2 - Quand survient la montée de lait en cas de césarienne?

La montée de lait, qui marque le passage du colostrum (liquide épais et jaune foncé) à la lactation intervient généralement vers le 3e ou 4e jours après l’accouchement. Elle est possible grâce à la production de la prolactine, l’hormone que le corps secrète après la chute des hormones oestrogènes et progestérones. 

 

En cas de césarienne, la montée de lait arrive généralement plus tard, vers le 5e jour. 

Si c’est votre cas,, câlins à gogo, peau à peau et tétées le plus souvent possible seront vos meilleurs alliés. 

Une crainte commune à ce moment est que bébé a faim ou manque de lait et que le colostrum ne le nourrit pas suffisamment. C’est une fausse idée : le colostrum est très très nourrissant et suffit amplement à votre bébé. Ce n’est donc pas le moment de tomber dans le piège des compléments de lait  ( même si il n’y a rien d’irréversible, donner du lait en complément alors que vous voulez allaiter ne ferait que ralentir la mise en place de l’allaitement ). 

3 - Comment favoriser la montée de lait en cas de césarienne ?

Le meilleur moyen pour favoriser la montée de lait et démarrer l’allaitement en cas de césarienne est de mettre bébé au sein le plus tôt et le plus souvent possible.  Cela va permettre à la maman de s’habituer et se familiariser avec les positions de l’allaitement, au bébé d’apprendre le réflexe de succion si il ne l’avait pas encore et de stimuler la lactation. Le peau à peau, on l’a déjà dit, est aussi un excellent moyen d’aider à la mise en place de l’allaitement. 

En cas de césarienne d’urgence, ou dans le cas d’un bébé prématuré, il se peut qu’il soit trop petit ou trop faible pour téter, qu’il ait besoin d’aller en néonatologie ou encore que vous n’arriviez pas à allaiter. 

Si votre projet est de l’allaiter par la suite, ne baissez pas les bras : vous devrez commencer à tirer votre lait à l’aide d’un tire-lait que l’on vous prêtera à la maternité. Idéalement, dans le cas où vous ne pouvez pas du tout mettre votre enfant au sein,  Il faut tirer votre lait environ 8 fois par 24 heures pour bien stimuler la lactation. 

4 - Quelles positions privilégier pour allaiter après une césarienne ?

Une des difficultés à laquelle la maman césarisée va faire face, est son manque de mobilité ainsi que la douleur causée par la cicatrice : le corps met en effet plus de temps à se remettre lorsqu’on a eu une césarienne et il faut en tenir compte pour l’allaitement. Vous pouvez prendre des antidouleurs, à la maternité et une fois chez vous car certains médicaments sont compatibles avec l’allaitement. 

 

Généralement, vous ne pourrez pas beaucoup vous lever ni faire d’ efforts pendant au moins une dizaine de jours. 

La meilleure position pour la maman est alors de rester allongée ou semi allongée. Ainsi pour allaiter, il est conseillé de positionner le bébé de tel sorte qu’il ne soit pas en contact avec la cicatrice pour limiter la douleur de la maman. 

Lorsque bébé est perpendiculaire au corps de la maman, il ne viendra pas toucher la cicatrice. 

Vous pouvez l’allaiter en position semi allongée,  assise dans votre lit ou encore en ballon de rugby. Une autre position confortable et préconisée est le Biological Nurtering, où la maman est penchée en arrière et où bébé trouve lui même sa position. 



position allaitement après césarienne

5 - Quel matériel d’allaitement choisir pour s’équiper en cas de césarienne ?

Un bon coussin d’allaitement constitue un allié indispensable car il vous aidera à vous sentir bien calée. Dans le cas d’une césarienne, nous vous conseillons nos modèles Cocoon ou  Liberty . Fermes et faciles à installer (pas comme les coussins en microbilles qui sont mous et difficiles à installer) , ils n’appuieront pas sur votre ventre.

Le tire-lait électrique vous aidera à stimuler la lactation si elle met plus de temps à s’installer et si votre bébé ne naît pas à terme. Pour bien le choisir, faites-vous conseiller par une professionnelle de l’allaitement ou demandez à la maternité qu’ils vous en prêtent un. 

Nous aimons beaucoup les modèles sans fils et portatifs, notamment celui de perefit, le Simone Pump, car sa puissance est comparable aux tire-lait professionnels des maternités tout en étant beaucoup plus pratiques et discrets et à un prix plus accessible que le fameux Elvie. 

Enfin, un conseil qui vaut pour toutes les mamans qui ont envie d’allaiter, césarienne ou non, c’est d’avoir le contact d’une consultante en lactation qui peut venir vous voir en cas de difficulté. L’idéal étant de l’avoir rencontrée avant l’accouchement. Pour trouver un contact vous pouvez vous regarder sur le site vanillamilk ou directement dans l’annuaire des consultantes IBCLC 

6 - Coup de coeur : Wounded Women la marque qui s’engage pour les femmes césarisées

Après une césarienne pratiquée en urgence qui lui a laissé un goût amer, Audrey a décidé de faire bouger les lignes et d’aider toutes les femmes qui subissent  une chirurgie du ventre. Avec Wounded Women, elle a développé une marque de lingerie innovante et confortable pour mieux vivre avec sa cicatrice. Ses modèles de culottes hautes, dans une matière technologique et douce, s’adaptent à la période post opératoire pour les aider dans leur quotidien. Si vous avez eu une césarienne, ces culottes vous protègent des frottement mais aussi lors du peau à peau ou en allaitant, cela évite que les petits pieds de bébé soient en contact avec direct elle. La fondatrice de Wounded Women souhaite aller plus loin, ainsi pour lutter contre l’isolement ressenti par les mères césarisées, elle a créé un podcast dédié et organise régulièrement des évènements. 

On adore sa démarche inclusive… et surprise, Wounded Women vous offre 10% sur son site avec le code MUMADE. 



7 - Témoignage : mon allaitement après une césarienne

Julia est née à 37 semaines par césarienne non programmée. Elle était bien éveillée et en bonne santé. Bien que petite, elle n’a pas eu besoin de soin. Je suis restée à la maternité 4 jours après avoir accouché et je me souviens que la montée de lait n’est arrivée que le matin de mon départ pour rentrer à la maison.

Je l’ai mise au sein le plus possible. J’ai pu l’avoir contre moi en salle de réveil environ 30 minutes après l’accouchement et on a passé beaucoup de temps l’une contre l’autre. 

La douleur de la césarienne n’est pas ce qui m’a le plus marquée. Le plus difficile était qu’elle prenne le sein correctement car je ne trouvais pas de position pour ce que cela fonctionne. J’étais assez tendue et j’avais besoin d’un coussin vraiment ergonomique. 

C’est d’ailleurs comme ça que m’est venue l’idée d’un coussin ergonomique et pratique.

Le lendemain de l’accouchement, les sages-femmes m’ont prêté un tire-lait et j’ai commencé à tirer mon lait. En plus d’être un peu impressionnant (l’appareil en lui même est gros et fait du bruit), les premières fois, c’était un peu décourageant, car il y’ avait très peu de lait qui sortait. 

Mais globalement, en rentrant à la maison, j’avais eu ma montée de lait et pouvais donner le sein. 

Les 3-4 premières semaines ont été un défi, pas tant à cause de la césarienne mais pour trouver une position détendue pour allaiter. C’était le temps de l’apprentissage !

Passé ce cap, j’ai été tellement fière et heureuse d’allaiter mon bébé… 

Je suis à nouveau enceinte et  à cause de complications de fin de grossesse, je me prépare un accouchement par césarienne cette fois probablement programmée. 

Je souhaite à nouveau allaiter, et je viendrai avec un tire-lait que j’ai acheté qui a l’air super pratique. De plus, je vais prendre rdv avec une consultante en lactation en amont et après l’accouchement, ce que je n’avais pas fait avec Julia. 

Le fait que l’accouchement ne se passe pas comme la maman l’avait imaginé peut avoir des conséquences positives et renforcer votre détermination pour allaiter. A l’aide de soutien, et avec les bonnes informations, vous pourrez tout à fait le mettre en place correctement et vivre une belle aventure lactée. D’ailleurs, de nombreuses mamans qui ont eu une grossesse compliquée ou un accouchement difficile, par césarienne ou non, témoignent en ce sens. L’allaitement, parce qu’il possède cette dimension naturelle, a le pouvoir de vous redonner confiance en vous et de vous faire sentir fortes et puissantes !

guide allaitement

Téléchargez gratuitement notre guide pour un allaitement serein

On vous offre 28 pages qui vont vous permettre de préparer et mieux vivre votre allaitement, avec des conseils clairs et des témoignages de mamans et d’experts.

Allaiter après une césarienne, comment faire ?

Et si vous sauvegardiez votre panier avant de partir ?

Saisissez vos coordonnées ci-dessous pour enregistrer votre panier d’achat pour plus tard. Et qui sait, peut-être que nous vous enverrons même un doux code de remise :)

mumade-van